mardi 3 août 2021

La blague sur la détection des IgG anti SARS-CoV-2 S

Si vous respirez comme une vieille de 80 balais qui fume 3 paquets par jour (j'en connais) depuis plusieurs semaines alors qu'en fait pas du tout, c'est vraisemblablement que vous trainez une infection pulmonaire retorse et mystérieuse. Si elle s'avère résistante aux antibiotiques et ne peut pas tout de suite être cataloguée aussi facilement que vous le souhaiteriez dans la gamme des effets secondaires de votre immunothérapie, il se peut que votre oncologue vous adresse à un pneumologue pour en savoir plus, que celui-ci vous prescrive un test sanguin, ultime moyen de dépistage du Covid si le test PCR de la semaine dernière s'est révélé négatif, tout en lançant toute une batterie d'examens sanguins sur les maladies auto-immunes après avoir regardé vos scanners thoraciques de plus en plus alarmants en poussant des petits couinements d'impuissance dépitée. Il se peut aussi qu'il parte en vacances ou qu'il ne soit tout simplement pas disponible tandis que vous recevez le résultat par internet, et que vous soyez un peu démuni pour l'interpréter en l'absence de personnel médical spécialisé parmi vos proches.


Ainsi de cette sérologie, reçue hier soir après prise de sang, et qui semble afficher un taux d'anticorps anti SARS-CoV-2 S 22 fois supérieur à la normale. Heureusement que vous n'êtes pas hypocondriaque, que vous êtes juste malade, mais quand même, c'est troublant. Des articles scientifiques consultés sans pouvoir mettre la main sur des indicateurs chiffrés ajoutent à votre trouble :



Une amie infirmière rangée des voitures mais encore pertinente et qui trouve que ça fait quand même beaucoup, accrédite l'idée d'un douloureux combat intime entre les anticorps et le virus. Seriez-vous Survivor, à l'insu de votre plein gré ? Comme vous ne parvenez pas à joindre votre système immunitaire en PCV, malgré toute la méditation que vous faites quand vous parvenez à respirer, il faudra attendre l'avis d'un généraliste, celui-là même qui l'an dernier à la même heure confondit votre mélanome avec un inoffensif angiome, pour vous entendre dire qu'un tel taux d'anticorps IgG est juste révélateur de quelqu'un de correctement vacciné (j'ai eu deux injections d'Astra Zeneca dont la seconde remonte au 15 juin), malgré la formulation relativement ambigüe du résultat d'analyse.
Si cette info peut servir à quelqu'un, tant mieux.

////////////////////// Ma_Fâcheuse_Infection_Pulmonaire® est un spin-off (série dérivée) de Loukoum et Tagada contre Mélanie Mélanome, la création de John et Jeannette Warsen toujours en cours d'adaptation par les studios Disney, avec possiblement Scarlett Johansson dans le rôle de l'oncle Olog Black Window®, si elle accepte de ne pas demander des droits prohibitifs si la série sort en streaming avant de sortir en salles. ////////


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire