jeudi 29 juin 2017

Chronomachine lente (2)

Ce qu'il y a de bien avec un blog sur l'auto-addiction, c'est que quand on n'écrit plus, on peut se croire guéri.
J'ai ouvert ce blog à l'automne 2005, dans la foulée de la fermeture du forum d'Orroz, un psy qui s'était penché sur les problèmes de cyber-addiction pornographique, vu qu'il en était lui-même atteint.
L'objectif était de mesurer mes progrès dans le domaine du sevrage et des ressources.
12 ans plus tard, qu'en est-il vraiment ?
Je ferai un bilan plus tard, je signerai mon billet de sortie à la rentrée.


Warsen s'apprêtant à recevoir 
le Couine Marie II,
un cargo nommé désir 
chargé ras la gueule 
de 12 ans de consommation abusive de mots,
dans le derrière.
S'écartera-t-il à temps ? 
Le sucepince est à son comble.
Ou alors, j'ai beaucoup progressé sous Photoshop,
mais ça m'étonnerait.

3 commentaires:

  1. I'll be back ! Je le savais !!! Tu es le Terminator des bloggeurs, le revenant d'outre page 404, le prince du web, le roi de la sape littéraire ! Bref je suis content.

    RépondreSupprimer
  2. Du calme. J'ai dit que je viendrai faire ma sortie à la rentrée. Pas plus. Sous sa sape, le roi est nu, comme les infirmières à l'hôpital.

    RépondreSupprimer