lundi 27 février 2012

L'humour est une fuite, mais c'est bon de rire parfois.




La relève d'un certain esprit impertinent que je croyais englouti avec le Charlie-Hebdo des années 70.

...à part ça, vous pouvez vous indigner avec Stéphane Hessel, ou pleurer sur l'inutilité de l'humour avec Houellebecq.
Promis, demain je reprends le feuilleton sur ma mère.