samedi 6 février 2016

le mal par le mal (9) : la déchéance de démocratie

Version pas drôle :
http://abonnes.lemonde.fr/politique/article/2016/02/04/decheance-de-nationalite-le-debat-sans-fin_4859435_823448.html

Version un peu plus fun :
http://www.legorafi.fr/2016/02/04/les-demandeurs-demploi-impatients-que-le-gouvernement-depense-autant-denergie-sur-le-chomage-que-sur-la-decheance/

Lol jaune clair.
Mais j'ai du boulot.
Si j'étais chômiste, il serait jaune foncé.

Et pendant ce temps, l'Europe se referme comme une vieille moule.
Attention, le diaporama contient des photos d'enfants morts.
En vrai.
Ca n'a donc rien à voir avec les faux morts d'Utopia.
Enfin, c'est un cran plus loin.
Ce n'est pas la presse qui devient trash, c'est la réalité.
Il est temps que je mette fin à la série "le mal par le mal".
Ca me fait trop mal.

11 commentaires:

  1. Avant de terminer la série "le mal par mal" tu aurais pu tenter expérimentalement la technique du "packing" sur toi-même et nous donner ton sentiment sur son efficacité.

    RépondreSupprimer
  2. ah tiens je viens de trouver une vidéo qui montre le "packing" vue de l'intérieur.
    https://www.youtube.com/watch?v=18RzxEBd28c

    Je suis sûr que si tu proposes une soirée packing à ta femme, elle sera ravie.

    RépondreSupprimer
  3. J'ignore de quoi tu parles. Je pense que toi, tu le sais. J'espère que tu t'entends bien.

    RépondreSupprimer
  4. ah! et moi qui ai eu peur que tu sois rester coincé dans ton drap.
    Donc tu ne sais pas ce qu'est la packing. C'est une méthode thérapeutique qui vise à soigner les autistes en les enfermant brutalement dans un drap mouillé qui aura préalablement été passé dans un réfrigérateur. C'est de la maltraitance qui est efficace quand ça marche (l'enfant arrête de s'auto-mutiler et retrouve la parole)... mais ça ne marche pas toujours. Des fois ça fait l'effet inverse de celui espérer (pareil mais en pire) d'où la polémique sur ce sujet. Moi je pense qu'il faudrait d'abord tester sur nous-même... d’où l'idée d'organiser des soirées "packing" juste pour voir si c'est si fun que cela.

    RépondreSupprimer
  5. Ca me fait rire bêtement, bien que ce soit un sujet grave. Mais je me pose la question de l'efficacité sur les non-autistes. Ma femme n'est pas aussi atteinte que moi, et si je lui proposais de tester la chose, elle me regarderait d'un oeil torve.
    Ca me fait penser à 2 choses :
    1/ un article lu hier sur un mec qui entendait des voix
    http://www.lemonde.fr/medecine/article/2016/02/15/entendeur-de-voix-il-devient-expert-au-service-de-l-institution-psychiatrique_4865742_1650718.html?xtmc=entendre_des_voix&xtcr=2
    que je pourrai déprotéger, il ira bien dans la série "le mal par le bien"
    2/ l'expérience entreprise par Daniel sur son blog payant : il teste la cécité totale pendant 8 jours avec bandeau opaque + lunettes de ski. J'espère en avoir pour mon argent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahhh wouais comme dans star whouaaaars.

      Supprimer
  6. "Ca me fait rire bêtement, bien que ce soit un sujet grave."

    Franchement je me demande souvent dans quelle mesure on peut rire de tout même avec n'importe qui.

    J'ai "un proche" qui vient de faire un AVC. Quand je suis allé le voir à l’hôpital la semaine dernière j'avais envie de dire des conneries mais comme ç'était presque un légume et qu'il ne pouvait même pas me répondre, je me suis retenu. Je suis allé décompenser sur des forums bouddhistes comme d'autres vont aux putes.

    Je suis retourné le voir aujourd'hui, il ne peut toujours pas parler mais on s'est quand même payé plusieurs belles tranches de fou rire... Tant qu'il y a de la vie...

    RépondreSupprimer
  7. J'ai une copine dont la fille est autiste, je lui ai parlé de la méthode des draps mouillés, mais elle a le syndrome d'Asperger, et apparemment ça n'est pas assez handicapant pour tenter le coup.
    Dans la série suédo-danoise "Bron", la fliquette est comme ça aussi, elle dit la vérité à tout le monde sans aucun affect, et ça ne fait pas rigoler son collègue.
    Je me rends compte que je ne verrai sans doute plus jamais une copine qui a fait un AVC et avec qui on rigolait bien (avant et après) car l'ami commun qui nous réunissait est mort en juin dernier d'un cancer du poumon. Et avec lui, on a rigolé jusqu'au bout. Bon, je ne trouve pas de conclusion digne de ce nom, j'écrase ma clope et je vais au lit.

    RépondreSupprimer
  8. Quand je dis que la mort n'est pas la pire chose que puisse te faire la cigarette... J'espère seulement que "ce proche" ne retrouve pas trop vite la parole. J'ai beau écouter en boucle le disque dont je parlais jeudi, je n'ai pas très envie qu'il me demande de l'aider à partir un peu plus vite. C'est la personne qui m'a adopté pour une basse histoire de fric (il préférait que ça me revienne plutôt que ça parte à l'Etat, qui pourtant en a bien besoin). J'aurais mauvaise grâce à l'aider comme à ne pas l'aider.

    Pour l'instant, il manque un peu de conversation mais tant qu'on se gondole...

    RépondreSupprimer
  9. Avant qu'il t'adopte, tu faisais comment ? Tu étais orphelin ?
    Tant qu'il ne peut réagir, tu peux lui lire mon nouvel article. Ca peut pas lui faire de mal.
    J'ai pas fait exprès d'être synchro avec l'actu, je veux dire la tienne.

    RépondreSupprimer
  10. non non j'ai encore ma maman. Cette histoire d'adoption me fait doucement rire.

    Arf je viens de répondre à ton nouvel article... Vu que je lui ai offert des livres de Mathieu Ricard, je préfère ne pas lui lire. Ce n'est pas raccord avec le plaidoyer pour l'altruisme de penser que les autres sont des couillons... et puis lui son problème c'est qu'il est coincé dans son corps... C'est un peu couillon pour le coup!

    RépondreSupprimer